Bandits Axurits

Bandits Axurits vous propose de suivre pas à pas les aventures de Victor Lazar dans la bande dessinée du même nom!

Victor Lazar aime la poésie…

Victor vous présente un nouveau poème écrit par David ALBERT, publié dans la revue poétique Le journal à Sajat en janvier  2016, accompagné d’un dessin réalisé par Laëticia GHIRARD.

 

 

Sur le front toujours chaud de la mer apaisée
A même le sable agité par la bataille
La lumière tissée dans sa brume estivale
Dépose son armure en guerrière épuisée.

La nuit tel fond du chocolat sur son corps nu
La nappe et l’enrobe, douceurs de polissons
Et pénètre sous sa peau les premiers frissons
Un sucre humide s’effilant sous les nues.

Les armes près de ses genoux creusant les grains
Reluisent encore d’une fierté rêveuse.
Recouvre puis s’éloigne une écume laiteuse
Enfouissant ces lames nervurées de chagrin.

Semée par un berger de la poudre d’étoile
Illumine du rivage cils et paupières.
Le ressac lentement pianote de grands airs,
Ces souffles suspendus, ces murmures qu’on voile.

S’insinue dans son cou le parfum du silence
Musc givré ténu sous les notes de fleurs blanches
L’ivresse du vide qui caresse ses hanches
Fermant les yeux… l’aurore de nuit se balance.

David ALBERT

IMG_20150710_0001

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2020 Bandits Axurits

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :