Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Bandits Axurits

Bandits Axurits vous propose de suivre pas à pas les aventures de Victor Lazar dans la bande dessinée du même nom!

Les lectures de Victor

Poème paru dans la revue poétique L’albatros, n°145-146 éditée en mars 2016 :

M’attise et m’électrise un faux air de rivière

Une onde turquoise qui mue sur sa glissière

Limpide et lente, d’un pas de loup s’accompagne

Fuyant par revers la suie du col des montagnes.

 

Près d’une virgule de sable blanc castel

La toile détend ses huiles et ses pastels.

Un barrage y dessert en hôte dû qu’à n’elle

Ce croquant millefeuille et bâtons de cannelle.

 

Esquissée par l’un des crayons noirs du soleil

L’ombre géante de quelques arbres pareils

Ouvrant large sa gueule étourdit le damier

Des champs chlorophylles ou de paille emmaillés.

 

Epandant sur l’Ohau son haleine à tue-tête

Dans la terre incruste un pigment d’encre muette

Cette âme maorie qui gravite en spirale

Tel un chant diffus que nourrit le plus vieux râle.

 

Fuyant par revers la suie du col des montagnes

Limpide et lente, d’un pas de loup s’accompagne

Une onde turquoise qui mue sur sa glissière.

M’attise et m’électrise un faux air de rivière.

David ALBERT

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2019 Bandits Axurits

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :